real-estate-tag-line

Le Sud Soudan

analyse par Jean Marc Henry

Criminalisation

FacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVKla neutralisation et de strangulation de l’opposition existe. Aujourd’hui un peu partout en Afrique, ses partisans sont en prison pour avoir simplement manifesté. La criminalisation de l’opposition est un des aspect les plus pervers et les plus machiavéliques de la démocratie. Au nom du respect de la dignité humaine, et parce qu’on considère que les pays vivent désormais dans une sorte d’«inquiétude généralisée» On accuse toujours l’Occident qui a sa part de responsabilité mais le mal est bien plus profond...

Lire la suite

L’homme est un loup pour l’homme

FacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVKL’homme est un loup pour l’homme L’Homme, cet être si fragile en apparence est doté d’une excellente capacité de résistance, d’adaptation et aussi de nuisance. La société de consommation évolutive, à laquelle nous appartenons, met de plus en plus en exergue la méchanceté de l’être humain. Cette société qui a tendance à favoriser l’individualisme emmène L’Homme, volontairement ou non à faire ressortir tous ses instincts bestiaux. Il est courant de nos jours de voir que l’être humain n’a plus de...

Lire la suite

La paix est impossible sans la justice

FacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVKLa paix est impossible sans la justice Le silence des uns et des autres face à l’injustice est un mal que je n’arrive pas à comprendre. Nous vivons dans un monde cruel où la justice est instrumentalisée. J’ai fais le tour de l’Afrique et grande a été ma déception de constater comment la justice est manipulée par les hommes politiques. La justice est devenue un moyen de pression et d’oppression dans un monde déjà injuste , des hommes d’états utilisent...

Lire la suite

Patience

FacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVK Patience Arthur Rimbaud Aux branches claires des tilleuls Meurt un maladif hallali. Mais des chansons spirituelles Voltigent partout les groseilles. Que notre sang rie en nos veines, Voici s’enchevêtrer les vignes. Le ciel est joli comme un ange, Azur et Onde communient. Je sors ! Si un rayon me blesse, Je succomberai sur la mousse. Qu’on patiente et qu’on s’ennuie, C’est si simple !… Fi de ces peines ! Je veux que l’été dramatique Me lie à son char...

Lire la suite

Souffles

FacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVKÉcoute plus souvent Les Choses que les Êtres La Voix du Feu s’entend, Entends la Voix de l’Eau. Écoute dans le Vent Le Buisson en sanglots : C’est le Souffle des ancêtres. Ceux qui sont morts ne sont jamais partis : Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaire Et dans l’ombre qui s’épaissit. Les Morts ne sont pas sous la Terre : Ils sont dans l’Arbre qui frémit, Ils sont dans le Bois qui gémit, Ils sont dans l’Eau qui coule,...

Lire la suite

Chaque fois que je vois ces eaux s’enfuir dans mes yeux

FacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVKChaque fois que je vois ces eaux s’enfuir dans mes yeux. Chaque fois que je vois ces photos, je me bats tellement pour retenir mes larmes…. Ça aurait pu être mon frère, ma soeur ou quelqu’un de cher pour moi….. Combien de temps va-T-on continuer à plier nos mains ? Combien de temps vont-ils continuer à nous tuer comme ça….? Ce n’est pas le cas des armes qui tuent des gens maintenant, c’est le cas des gens qui tuent des...

Lire la suite

Nous sommes tous de passage

FacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVKNous sommes tous de passage Sur une terre qui n’est pas à nous C’est comme cela depuis le fond des âges Qu’on vive sur le sable ou bien des cailloux Le pauvre ou le riche s’en finiront là Il n’emportera jamais sa fortune Même s’il est tout paré de falbalas Devant la mort comme une infortune Le pauvre lui verra ses souffrances S’arrêter d’un seul coup comme par magie Son âme jamais ne sera en errance Son existence sur la...

Lire la suite

Quote

La dictature sous toutes ses formes doit être éradiquée du sol africain et elle le sera. Ceci dit, revenant aux réflexions/débats que nous nous faisons le devoir de partager avec nos frères, et soeurs d’Afrique et autres bonnes volontés de par le monde, nous avons été souvent approché par des amis qui nous aiment bien. Ces derniers ont attiré notre attention sur les risques que nous prenons en confrontant tous ceux qui oeuvrent pour le statu quo en Afrique. En fait, toutes les forces opposées à toute démocratisation des institutions et l’Etat de droit en Afrique. Et bien, comme on le dit: “La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse” Oui, nous craignons Dieu. Mais à l’oppose, nous ne craignons nullement les hommes et il ne s’agit pas de naïveté. Nous sommes conscients de la capacité de destruction des forces opposées aux nations et aux peuples africains mais ne confondons pas force et bestialité. Car, si tel était le cas, que dirions du Créateur de cet univers dont la toute puissance se conjugue en miséricorde et amour. Du reste sur un plan purement humain, lorsque nous célébrons ces leaders hors du commun et autres grands hommes, nous honorons la force (talent, génie, humanisme, courage, détermination patriotisme et autres) mise au service/profit de la défense de la liberté, de la paix et des peuples. Le don de soi au nom de la vérité et des générations futures pouvant aller jusqu’au sacrifice suprême. Par ailleurs, la fraternité étant l’âme de l’Afrique, nous ne perdons pas de vue la fraternité qui nous lie aux dictateurs africains. Toutefois, notre lutte pour la démocratie et l’éradication de la dictature autant que la défense des intérêts du continent demeurera sans compromis ni compromission aussi longtemps que l’Eternel nous gardera le souffle de vie.

A ces forces hostiles à l’Afrique, nous leur disons attention : l’Afrique s’éveillera

FacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVKFacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVK

Mes chers petits enfants

FacebookTwitterGoogle+TumblrLinkedinPinterestVKMes chers petits enfants J’ai une suprême recommandation à vous faire. Aujourd’hui, vous êtes petits ;demain vous serez grands. Prenez en considération ce que je vous écris. Respectez votre maman; obéissez lui sans cesse car c’est elle qui a la lourde charge de la mère et du père… Prenez l’exemple de nous. Aimez-vous, soyez loyaux et honnêtes, et vous serez heureux en ayant votre conscience tranquille. Soyez tous bons enfants. Que mes larmes que je verse en faisant cette lettre...

Lire la suite

5 days ago

Jean Marc Henry

On est tous responsables de nos croyances.

On se demande pourquoi nous devons vivre toute cette souffrance, toute cette dualité, toute cette séparation, cet enfermement, ce rêve éphémère, tous ces concepts et autres conditionnements, en gros toutes ces histoires ?

L'âme en porte toutes les blessures. Ne pas chercher la cause de votre souffrance, cela vient de votre ignorance, de votre aveuglement. En cet instant, vous ne vous rendez pas compte que vous ne faites qu'alimenter votre réalité, peu importe comment vous êtes avec vous-même et ainsi avec les autres, le fait que tout est votre création. Vous aurez beau crier, critiquer, blasphémer les autres pour votre souffrance, cela reste votre adhérence à l'enfermement.

On est tous responsables de nos croyances. Pourquoi ?

Pour la simple raison que l'enfermement est, une croyance, n'est qu'illusion. Où est la vérité, où se trouve la réponse à toutes ces interrogations, à toutes ces questions que l'on se pose, en tant que présence dans cet enfermement. On est victime de notre propre ignorance, on essaie de voir, mais tout nous rattache à l'enfermement. On ne voit bien qu'avec les yeux du cœur, qu'est-ce que cela veut bien dire ?

Réalisez-vous qu'on est victime de nos croyances, de ce que nous croyons être. Et que cela ne fait que concrétiser cet enfermement, dans lequel on se retrouve fragmenté, dispersé à croire que l'on est qu'une conscience.

Pourquoi cette réalité, c'est que nous avons oublié que nous n'avons besoin de rien pour être, ni de temps, ni d'espace, ni aucune dimension pour être la présence éternelle qui ne connaît aucune souffrance, aucun manque, ni la mort, ni la conscience, car nous sommes au-delà de toute illusion. L'amour et la joie éternelle, faisant de nous des êtres de lumière qui transcendent, consument tout par la lumière de l'amour.

Comprenez-vous que tout est illusion . Que rien n'existe vraiment, que la seule chose qui est au-delà de tout, est la présence éternelle qui fait de nous des êtres éternels.

Libre à chacun d'être victime de ses propres illusions ou bien d'en sortir afin d'endosser la lumière éternelle.
...

View on Facebook

1 week ago

Jean Marc Henry

La confiance ne se donne pas, mais se gagne.

Je ne sais pas trop par où commencer. C’est un sentiment complexe, la confiance. Un sentiment rassurant que l’on peut inspirer à d’autres, un bien précieux lorsqu’on la place en soi-même, un état de vulnérabilité lorsqu’on la donne à quelqu’un.

Il n’est pas si difficile, pour peu qu’on n’ait pas été trop blessé par ses semblables, de faire confiance à l’autre.

Puisque le regret d'une confiance trahi appartient au passé, à quoi bon s’infliger cette souffrance psychique ?

Le lien entre risque et confiance. De tout temps, la confiance a été considérée comme source d’inquiétude, puisqu’elle consiste à accepter quelque chose qui n’est pas tout à fait sûr et à parier sur la loyauté de celui à qui l’on fait confiance. Celui qui accorde sa confiance sait donc qu’il peut être victime de son geste. Est-il pour autant un preneur de risque ?

Le lien entre confiance et risque tient en partie à l’orientation temporelle de la première : faire confiance, c’est adopter une certaine attitude vis-à-vis du futur, plus précisément élaguer l’éventail futur des possibilités et « se conduire comme si le futur était certain ». « La complexité du futur est réduite par l’acte de confiance. En faisant confiance, on s’engage dans l’action comme s’il n’y avait que certaines possibilités dans le futur » Mais en optant ainsi pour ces possibilités, on prend des risques, car il n’est pas certain que ce soient les possibilités retenues qui se produisent.

Comment puis-je en effet adopter une attitude de confiance à l’égard de quelqu’un dont finalement je ne sais rien.

La confiance est donc de l’ordre d’un pari. Elle est plus qu’une simple espérance.

La sincérité est une ouverture de coeur. On la trouve en fort peu de gens, et celle que l'on voit d'ordinaire n'est qu'une fine dissimulation pour attirer la confiance des autres.

Pour moi, la confiance se gagne par le prix de la vérité.

Pour vous, c'est quoi la confiance ?
...

View on Facebook
=