real-estate-tag-line

Stop à L’excision

A cause de toi
je me suis abstenu de maudire les ancêtres
et les dieux de ce village
Je me noyais dans mon sang tandisque mon esprit abandonnait mon corps sous le choc

Mon cri déchirait la forêt sacrée
où se passait le rite tragique .
La terre a bu mon sang ,
les cieux étaient témoins
Mais mes larmes , mes soupirs
ne pouvaient plus me sauver .

J’étais comme un cabri
entre les mains des braves femmes
qui ôtaient d’une lame une partie de moi .
Mon visage devenait de plus en plus pâle
Pareil comme celui d’une mort .

Le silence dominait le chant des vieilles femmes
Quand retentissait mon dernier cri .
Elles étaient envahi par la peur
à cause de mon état inquiétant .
En voulant me rendre pure
j’ai failli perdre ma vie .

Comment pourrai – je oublié ce passé quand tous les jours
je voyais encore mes cicatrices ?

Je ne pensais plus être une mère
car on me traitait de femme stérile
après cette maudite tradition

Celle qui m’ont excisées
se moquaient éperdument de moi
Jusqu’à le jour où les cieux avaient compassion de moi
Malgré ma mutilité
j’ai pu allaité un enfant
Celle qui abrégé mes angoisses
Et couvre ma honte

Tant que je vivrai
cet enfant née de ma fragile chaire
ne sera plus la victime
de cette tradition qui a failli ôter ma vie

La véritable pureté d’une femme
Sont l’ensemble des vertues qu’elle porte dans son cœur
L’amour , la tendresse , la compassion
Qu’elle manifeste envers tous les hommes
L’Exciser pour lui rendre pur
est un véritable acte d’inhumanité !

J’ai entendu le cri de ton cœur
Ta voix mélancolique qui déchirait la forêt
J’ai ressenti la profondeur de ta douleur comme si tu étais dans mes bras

Du coup
j’ai compris que dans cette forêt la bas
Se déroule une scène tragique
Plus de lumière et des chants
L’atmosphère est devenu tendu

Pour combien de temps encore
Nos filles souffrirons chers garentes de la tradition

Je prie qu’un jour les anges redessinent sur tes lèvres ton joyeux sourire que les vents mauvais ont emporté femme .
Sois forte !

Stop à L'excision
Stop à L'excision

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 days ago

Jean Marc Henry

Comme il est difficile de dire au revoir

Qu’est-ce qu’il est difficile de laisser derrière nous quelque chose qui nous a rendu heureux. Qu’est-ce qu’il nous en coûte de changer. Comme cela fait mal parfois de devoir prendre part à un au revoir sans retour. Combien cela fait mal de se séparer de quelque chose que nous aimons, quelque chose que nous savons que nous ne devons pas garder, mais à qu’est-ce que c’est difficile de dire au revoir.

On dit que grandir, c’est apprendre à dire au revoir. Mais pas un à bientôt, un adieu. C’est un au revoir sans retour.

C’est un adieu sonore, avec un point sur le i et un point final. Ce qui nous coûte tant c’est d’écrire ce point final, alors que les points de suspension sont si faciles à mettre…

Dire au revoir c’est utiliser des mots plus forts.
C’est arriver à une position angoissante de non retour, qui nous positionne face à un horizon de possibilités où ce à quoi nous disons au revoir n’existera plus.
Un adieu qui résonne dans l’âme.
Moi je ne me risquais jamais à dire adieu. Et ce faisant, j’ai laissé ouverte une fenêtre par laquelle entre la douleur, la désillusion et le désenchantement.

Parfois, même si cela fait mal, il est préférable de dire au revoir
...

View on Facebook

2 weeks ago

Jean Marc Henry

Il vaut mieux être pendu pour la loyauté que d'être récompensé pour trahison.

J'ai pris en déplaisance comme en dégoût ce monde dans lequel on rencontre, au premier détour du chemin, la trahison embusquée derrière un buisson fleuri.

Méfiez-vous des gens dont on dit qu'ils ont le coeur sur la main. Comme ce n'est pas sa place, demandez-vous ce qu'ils peuvent bien avoir à la place du coeur.

C'est de la confiance que naît la trahison.

Plus je connais les gens, plus je respecte les animaux.
...

View on Facebook
=