real-estate-tag-line

Souffles

Écoute plus souvent

Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des ancêtres.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaire
Et dans l’ombre qui s’épaissit.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans l’Arbre qui frémit,
Ils sont dans le Bois qui gémit,
Ils sont dans l’Eau qui coule,
Ils sont dans l’Eau qui dort,
Ils sont dans la Case, ils sont dans la Foule :
Les Morts ne sont pas morts.

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des Ancêtres morts,
Qui ne sont pas partis
Qui ne sont pas sous la Terre
Qui ne sont pas morts.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans le Sein de la Femme,
Ils sont dans l’Enfant qui vagit
Et dans le Tison qui s’enflamme.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans le Feu qui s’éteint,
Ils sont dans les Herbes qui pleurent,
Ils sont dans le Rocher qui geint,
Ils sont dans la Forêt, ils sont dans la Demeure,
Les Morts ne sont pas morts.

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots,
C’est le Souffle des Ancêtres.

Il redit chaque jour le Pacte,
Le grand Pacte qui lie,
Qui lie à la Loi notre Sort,
Aux Actes des Souffles plus forts
Le Sort de nos Morts qui ne sont pas morts,
Le lourd Pacte qui nous lie à la Vie.
La lourde Loi qui nous lie aux Actes
Des Souffles qui se meurent
Dans le lit et sur les rives du Fleuve,
Des Souffles qui se meuvent
Dans le Rocher qui geint et dans l’Herbe qui pleure.

Des Souffles qui demeurent
Dans l’Ombre qui s’éclaire et s’épaissit,
Dans l’Arbre qui frémit, dans le Bois qui gémit
Et dans l’Eau qui coule et dans l’Eau qui dort,
Des Souffles plus forts qui ont pris
Le Souffle des Morts qui ne sont pas morts,
Des Morts qui ne sont pas partis,
Des Morts qui ne sont plus sous la Terre.

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots,
C’est le Souffle des Ancêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 hours ago

Jean Marc Henry

Pour toi qui ne crois plus en l’amour.

Dans l'amour véritable, la personne veut non pas manipuler, mais servir, c'est pourquoi elle veut se donner. En voulant se donner, elle veut tout donner, tout ce qu'elle a et tout ce qu'elle est, car dans son mouvement l'amour se veut toujours plus grand, se veut absolu, veut tout donner. Et puisque le temps est à notre disposition, se donner, c'est aussi donner toute sa vie.

La fidélité fait donc partie intrinsèque de tout amour véritable.

Aimer c’est partager, donner et recevoir. Quand deux êtres sont liés, il y a toi, il y a moi et il y a nous dans la relation. Une relation se nourrit d’attentions.

Remerciez du fond du cœur pour l’amour sincère et authentique que cet autre vous offre jour après jour. Remerciez pour les petites attentions du quotidien en utilisant le « je ». Valorisez et honorer votre amour.

Se dévoiler en Amour.

L'amour qui est don de soi espère être aimé en retour et vise l'union qui sera rendue possible par le don mutuel. Et pour que la communion soit possible, il faut la communication qui est échange continuel. C'est pourquoi aimer, c'est se donner et toujours aussi se montrer. Se montrer, c'est se dévoiler, se montrer tel que l'on est avec ses dons et ses limites, ses richesses et ses faiblesses.

Se montrer, c'est, délicatement, dire ce qui nous blesse.
Se montrer, c'est, affectueusement, dire ce qui nous comble. Se montrer, c'est dire à l'autre combien son amour nous fait vivre, combien le mystère de sa personne nous éblouit sans cesse.

PARCE QUE SEUL L’AMOUR NOURRIT LE CŒUR.
...

View on Facebook

20 hours ago

Jean Marc Henry

Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux.

" Mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux" signifie
- qu'il faut être fier de ce que l'on est et qu'il faut le montrer l'affirmer
- que l'on a le courage de ses actes, de ses pensées
- que l'on ne craint pas le jugement des autres, que l'on assume ses propos

En ayant cette attitude on revendique, on accepte d'être critiqué, jugé pour nos actes nos paroles même si l'on doit "payer" de sa vie, on assume (Mourir debout).

Vivre à genoux signifie donc :
- que l'on n'assume pas
- que l'on ferait des choix de vie en fonction de ce que les autres voudraient que l'on fasse
- que l'on subirait une situation, des propos

Nos décisions affectent bien plus que les circonstances de nos propres vies. Les choix que nous faisons aujourd'hui, peuvent avoir une incidence sur l'avenir de nos enfants et de nos petits-enfants. Prenez-vous de sages décisions, laissant ainsi un héritage solide à la génération qui vous suit, une fois que vous ne serez plus de ce monde ?

Vous voyez, la mort et la vie, les bénédictions et les malédictions ne vous tombent pas dessus, par hasard ! Ces choses ne sont pas uniquement le fruit de circonstances aléatoires qui prennent place dans nos vies. Il nous a été donné la responsabilité de faire les bons choix.

Voulez-vous laisser derrière vous des bénédictions ou des malédictions ? Vous avez le pouvoir de choisir ! La bataille pour votre avenir et le futur de ceux qui vous succèderont est en jeu. Aujourd'hui, décidez de commencer à faire le type de choix qui profiteront aux autres, pour les générations futures.

À vous de voir !
...

View on Facebook
=