real-estate-tag-line

Souffles

Écoute plus souvent

Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des ancêtres.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaire
Et dans l’ombre qui s’épaissit.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans l’Arbre qui frémit,
Ils sont dans le Bois qui gémit,
Ils sont dans l’Eau qui coule,
Ils sont dans l’Eau qui dort,
Ils sont dans la Case, ils sont dans la Foule :
Les Morts ne sont pas morts.

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des Ancêtres morts,
Qui ne sont pas partis
Qui ne sont pas sous la Terre
Qui ne sont pas morts.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans le Sein de la Femme,
Ils sont dans l’Enfant qui vagit
Et dans le Tison qui s’enflamme.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans le Feu qui s’éteint,
Ils sont dans les Herbes qui pleurent,
Ils sont dans le Rocher qui geint,
Ils sont dans la Forêt, ils sont dans la Demeure,
Les Morts ne sont pas morts.

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots,
C’est le Souffle des Ancêtres.

Il redit chaque jour le Pacte,
Le grand Pacte qui lie,
Qui lie à la Loi notre Sort,
Aux Actes des Souffles plus forts
Le Sort de nos Morts qui ne sont pas morts,
Le lourd Pacte qui nous lie à la Vie.
La lourde Loi qui nous lie aux Actes
Des Souffles qui se meurent
Dans le lit et sur les rives du Fleuve,
Des Souffles qui se meuvent
Dans le Rocher qui geint et dans l’Herbe qui pleure.

Des Souffles qui demeurent
Dans l’Ombre qui s’éclaire et s’épaissit,
Dans l’Arbre qui frémit, dans le Bois qui gémit
Et dans l’Eau qui coule et dans l’Eau qui dort,
Des Souffles plus forts qui ont pris
Le Souffle des Morts qui ne sont pas morts,
Des Morts qui ne sont pas partis,
Des Morts qui ne sont plus sous la Terre.

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots,
C’est le Souffle des Ancêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 weeks ago

Jean Marc Henry

Être une femme n'est pas seulement une histoire biologique .être une femme c'est un sacerdoce.

On naît pas FEMME, on le devient!

Oui on le devient au fil des coups de la vie ,au fil des épreuves,au fil des sacrifices.
La nature même donne de lourdes responsabilités aux filles et il n'y a que celles qui se forgent un esprit de guerriere et qui ont une capacité à relever tous les défis qui deviennent des FEMMES.

Mes chères soeurs usez de tous les moyens pour garder votre dignité,votre tendresse ,votre distinction malgré les turpitudes de la vie car c'est là la marque des femmes de valeur.

Un être qui donne vie ne saurait être autre qu'une personne distinguée qui garde la tête haute même dans les moments de turbulences.

Vous portez le poids de l'humanité sur vos frêles épaules qui en réalité sont plus solides que le roc.
Que chaque jour qui passe soit une occasion pour vous de montrer vos qualités.

Restez dignes !
Restez gracieuses!
Restez fortes et belles !

Continuez de nous apporter cette étincelle qui ébloui l'humanité toute entière. Prenez conscience du rôle primordial que vous jouez pour l'équilibre de la nature et assumez le fièrement !

La femme est un miracle pour l'humanité . Par elle vient la vie, sans femme l'humanité s'arrête .

#8Mars
...

View on Facebook

3 weeks ago

Jean Marc Henry

Tu dois devenir l’homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même.

Au premier obstacle sérieux, qui nous oblige à aller au fond de l'âme et de l'être, nous nous apercevons que l'union parfaite et totale entre les hommes est impossible.

Rien n'est impossible à celui qui a bon coeur
...

View on Facebook
=