real-estate-tag-line

Au Soudan du Sud, on mène une lutte désespérée pour ne pas mourir de faim

sud soudan faim jean marc henryLors de mon voyage au cœur de ce jeune pays, je n’ai pu que constater qu’une crise alimentaire menace des millions de personnes. Ce pays est déchiré par un conflit, et les familles mangent ce qu’elles peuvent pour survivre. Faute d’une aide internationale pour acheminer des vivres de toute urgence, beaucoup mourront probablement de faim.

En effet, le Soudan du Sud est confronté à des niveaux d’insécurité alimentaire sans précédent. Quelque 2,8 millions de personnes, soit près du quart de la population du pays, ont toujours besoin de l’aide alimentaire d’urgence et au moins 40 000 personnes frôlent une situation catastrophique, d’après trois des agences des Nations Unies.

Le nombre de personnes en insécurité alimentaire devrait atteindre un pic au cours de la prochaine période de soudure entre avril et juillet 2016 lorsque les disponibilités alimentaires seront réduites. Nous devons agir au plus vite au cœur de cette crise car chaque jour, des enfants, des femmes et des hommes meurent.

La recherche et la réunification des familles

Dans ce gigantesque chaos, il arrive régulièrement que des enfants soient séparés de leur famille, et se retrouvent alors en grand danger. La localisation des familles de ces enfants pour les réunir constitue une priorité pour l’UNICEF.

D’après la responsable de la protection de l’enfance, « L’UNICEF travaille en liaison avec des partenaires afin d’identifier, de rechercher et de réunifier les enfants non accompagnés et disparus avec leur famille. Nous nous assurons également que les enfants soient protégés tout au long du processus de réunification. »

Au Soudan du Sud, l’intervention contre la menace grandissante de maladie et de malnutrition est une course contre la montre et les éléments.

Il reste à espérer que le rapprochement entre le Président et le Vice-Président portent les fruits d’un vrai développement pour ce peuple en souffrance.

« De nombreuses zones où les besoins sont les plus pressants sont hors de portée à cause des conditions de sécurité. Il est crucial que nous obtenions immédiatement un accès illimité », a déclaré le responsable de l’Unicef pour le Soudan du Sud, Jonathan Veit

Vivre ou survivre ?  Telle est la question au sud Soudan.

Jean Marc Henry

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#10) This endpoint requires the 'manage_pages' or 'pages_read_engagement' permission or the 'Page Public Content Access' feature. Refer to https://developers.facebook.com/docs/apps/review/login-permissions#manage-pages and https://developers.facebook.com/docs/apps/review/feature#reference-PAGES_ACCESS for details.
Type: OAuthException
Code: 10
Please refer to our Error Message Reference.
=